top of page
Rechercher
  • servicio776

Comment a été créé la Principauté d'Andorre

La date de création de l'état d'Andorre est très difficile à identifier. Le fait est qu'en raison de la petite taille du territoire, il y a très peu de mentions dans les annales et de documents à ce sujet. En Andorre, certains documents ont été conservés mais ils ne donnent pas une idée claire de l'indépendance de l'État dans les temps anciens.


L'opinion la plus répandue est que l'Andorre était une sorte de république autonome fondée par le roi Charlemagne pour défendre son territoire contre les Arabes. Selon certains documents de l’année 805, Louis Ier a défendu avec succès les frontières contre les Sarrasins sur le territoire d’Andorre avec l'aide du peuple andorran. Pour cette victoire le territoire a reçu la Charte des libertés de Charles, alors que de facto il reste toujours sous le pouvoir du monarque pendant de nombreuses années. Cependant, c'est cette année qui est considérée comme la date de la fondation d'Andorre en tant qu'État.


Le problème de la Principauté d'Andorre était que l'État était très petit, ce qui signifiait des empiètements constants sur son territoire de la part d'autres pays et des seigneurs féodaux voisins. Par conséquent, il y avait un changement constant de pouvoir et une confrontation entre les seigneurs féodaux et l'église.

Le 8 septembre 1278, un paréage est signé par l’Archevêque espagnol d’Urgell et le Comte de Foix. Ce traité fait état d’un droit féodal d’association entre deux ou plusieurs seigneurs, leur assurant une égalité de droits et une possession en indivision sur une même terre. Les deux signataires deviennent ainsi les premiers co-princes de l’histoire d’Andorre. Ils se répartissent la souveraineté, organisent un système d’impôt et établissent des règles judiciaires. Concept unique, ce système de gouvernement est resté inchangé jusqu’au 20ème siècle.


Comment l'état d'Andorre s'est développé


Un évènement très intéressant et révélateur s'est produit en 1793, pendant la Révolution française. Le nouveau gouvernement français a décidé d'abandonner Andorre, lui donnant l'indépendance, car son système féodal contredisait aux nouvelles principes des révolutionnaires républicains. Cependant, les habitants de la principauté n'ont pas du tout apprécié le geste, et ils ont demandé à revenir sous le patronage de la France, et ont écrit une lettre à Napoléon. Selon eux, cela était complètement en contradiction avec les traditions et les fondements d'Andorre. Pour le bien de tous, le commandant a décidé de faire une exception et tout est revenu tel quel.


La première constitution de la Principauté date de 1866. Sa principale réalisation fut la limitation du pouvoir de l'église à l'intérieur du pays, ce qui entraîna l’abaissement définitif de l'ordre féodal. Environ 50 ans plus tard, la question de l’indépendance a refait les débats et les gens, qui avaient leur propre voix, ont exigé l'autonomie. L'Espagne était d'accord avec cela, mais la France a catégoriquement refusé. Ensuite, le pays était dirigé par un certain Boris Skossyreff, un émigré russe, qui devint le premier roi d'Andorre.


Boris Skossyreff, devenu Boris Ier, est rapidement considéré comme le vrai souverain d'Andorre par la population, qui voit en lui un bienfaiteur capable de moderniser radicalement le pays. Il désire notamment développer l'Andorre en voulant accueillir les capitaux étrangers. Le 9 juillet 1934, un gouvernement provisoire se constitue, le nouveau roi le charge de rédiger une Constitution et proclame la liberté politique, religieuse, d'opinion et de presse.


La royauté ne durera pas longtemps. Le Co-prince épiscopal n'accepte pas le Roi. Le 14 juillet, les forces de police entrent en Andorre et arrêtent le « souverain », qui est destitué puis envoyé à Barcelone. Il est ensuite envoyé à Madrid, puis exilé au Portugal


Après cela, personne ne s'est particulièrement préoccupé de la question de la souveraineté d’Andorre et ce n'est qu'en 1981 que le Conseil exécutif a été créé en Andorre et a commencé l'adoption et la promotion d'un certain nombre de réformes. La Constitution andorrane a été adoptée le 14 mars 1993. La principauté est devenue parlementaire, trois branches principales du gouvernement ont été introduites, et la France et l’Espagne n'avaient plus le contrôle total sur le pays. Toujours en 1993, l'État est entré dans l'Organisation des Nations Unies et les premières élections indépendantes ont eu lieu dans le pays.


L'histoire de la principauté est très intéressante et complexe. Tout au long de son histoire, la Principauté a été l'objet de guerres féodales, le centre de divers conflits, le premier obstacle sur le chemin des peuples en guerre, mais en même temps, l'Andorre n'a pas perdu son visage et son identification étatique, continuant à se développer et à manœuvrer avec grâce entre deux feux.


Aujourd'hui, c'est un pays européen moderne qui a conservé son aspect historique et ses traditions, c'est pourquoi il est d'un grand intérêt et c'est un plaisir de vivre ici. Le taux de criminalité est si bas ici qu'il n'y a qu’une seule prison, mais pas d'armée. Ces sont les gouvernements français et espagnol qui sont responsables de la sécurité militaire ici. L'Andorre a parfaitement trouvé son créneau: 80 % du PIB est consacré aux loisirs. Tout ici parle d'une vie mesurée, calme et agréable.


Si vous avez des questions concernant le déménagement ou le voyage en Principauté d'Andorre, si vous souhaitez savoir à quoi vous devez faire attention, ou quels documents vous avez besoin, n’hésitez pas à nous écrire et nous vous répondrons.


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page